banniere

DERNIÈRES SIMULATIONS RÉALISÉES

Yasmina: 3 000 €
Rachat de crédit
à 20:06 le 19/09/2017
Dominique: 2 000 €
Rachat de crédit
à 19:48 le 19/09/2017
Morgado: 15 000 €
Rachat de crédit
à 18:45 le 19/09/2017
Nicolas: 1 000 €
Rachat de crédit
à 18:41 le 19/09/2017





simulation de credit




Le crédit en ligne avec Crédily

accueil

Les ménages français ont recours de plus en plus à au moins un système de crédit pour pouvoir financer leurs besoins au quotidien ou tout simplement pour améliorer leur confort. D’ailleurs, il existe plusieurs formules de prêt qui tiennent compte des paramètres très personnels afin de correspondre aux exigences de chacun. Pour faire le bon choix, le tout est d’opter pour l’offre qui vous convient au mieux, tout en considérant votre propre capacité de remboursement avant de souscrire à un prêt.

Que peut justifier un crédit ?

Un crédit est tenu d’être remboursé. L’idée n’est donc pas seulement d’obtenir les fonds demandés. Il est nécessaire d’évaluer au préalable la capacité de remboursement de l’emprunteur afin qu’il puisse détenir un reste à vivre non négligeable. Généralement, les créanciers accordent un prêt à hauteur de 33% des revenus. Dans cette perspective, le taux des intérêts à appliquer, le montant des mensualités et la durée de l’échéance sont les critères de sélection pour tout contrat de crédit. Et pour cause, ces éléments varient d’une formule de prêt à une autre. Ainsi, le TEG (Taux Effectif Global) devra être à la base de chaque simulation de prêt, car contrairement au Taux Nominal proposé en grande affiche par les banques, il prend en considération l’intégralité des frais relatifs au crédit. En plus des intérêts proprement dits, les commissions, les rémunérations, les frais de dossiers ainsi que les obligations d’assurances correspondent en effet à un montant non négligeable que l’emprunteur est également tenu de rembourser chaque mois. A noter que le TAEG peut être évalué selon un taux fixe ou un taux variable tout au long de l’échéance. Dans le second cas, des plafonnements sont envisageables, et on parlera notamment de taux capé, et sans cape. Le taux appliqué peut être, par ailleurs, amortissable ou in fine, notamment pour les cas des prêts immobiliers.

En ce qui concerne la durée de remboursement, l’idée est de choisir une formule qui puisse convenir au budget du ménage, sachant qu’autant un crédit dure, autant le montant total aussi. Mais le montant à payer chaque mois pour le remboursement va diminuer. Le ménage pourra alors bénéficier d’un confort de vie non négligeable. Néanmoins, un prêt sur le long terme suppose en contrepartie un taux d’intérêt plus important, et donc un crédit plus cher. Comme la durée de remboursement, les mensualités et le montant à rembourser sont imbriqués, il devient alors nécessaire de toujours faire le bon choix. Au regard de ces trois principaux éléments de sélection, l’emprunteur pourra par la suite choisir de contracter, entre autres, un crédit à la consommation. Destiné à financer environ 10 % des besoins courants des ménages français, ce type de crédit est généralement accordé pour un montant allant de 500 euros à 5 000 euros.Toutefois comme les biens de consommation peuvent être variés, cette forme de crédit a donné naissance à diverses formules destinées à faciliter l’emprunt. Le débiteur pourra notamment choisir entre un crédit affecté - pour pouvoir financer un achat bien défini et déterminé, ou un prêt personnel, sans justificatifs, mais accordé dans des conditions plus strictes.

Dans le cas de l’achat d’un véhicule par exemple, il est clair que les 1000 euros ou 1500 euros classiques accordés par les prêts à la consommation ne suffisent pas. En optant pour un prêt affecté, l’emprunteur pourra obtenir jusqu’à 30 000 euros et plus, tout simplement, en présentant son devis d’acquisition pour son auto.

La réserve d’argent – ou crédit Permanent, ou "Revolving" – connaît également une notoriété non négligeable auprès des particuliers suite au fait qu’elle se reconstitue par tacite reconduction et qu’elle laisse à l’emprunteur une somme importante qu’il pourra utiliser à sa guise, prête à être dépensée. Dans le but de protéger les consommateurs toutefois, cette forme de crédit est soumise à des dispositions légales spécifiques.

Le crédit classique (Amortissable), le crédit-bail, le prêt sur gage, le crédit de Location avec Option d’Achat (LOA), la LLD, le découvert autorisé, la vente à tempérament, etc. sont autant de formules que l’emprunteur est en droit de choisir selon ses besoins du moment, et ce, pour financer des projets relatifs à l’achat de biens à la consommation.

Mais qu’en est-il de ses projets immobiliers, dont les montants peuvent atteindre 20 000 euros, 30 000 euros et plus ? Il est possible pour un emprunteur de financer de tels biens en choisissant les formules de crédit immo. Et là encore, les offres sont nombreuses, en considération des conditions financières et socioprofessionnelles du demandeur de crédit.

Mais qu’en est-il de ses projets immobiliers, dont les montants peuvent atteindre 20 000 euros, 30 000 euros et plus ? Il est possible pour un emprunteur de financer de tels biens en choisissant les formules de crédit immo. Et là encore, les offres sont nombreuses, en considération des conditions financières et socioprofessionnelles du demandeur de crédit. La formule la plus classique reste vraisemblablement le prêt habitat instauré depuis 1971. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un financement octroyé dans le cadre de l’achat d’un logement neuf, ancien ou en construction. Le crédit-relais est également une option très prisée par les propriétaires du fait qu’ils peuvent financer l’acquisition d’un habitat sans attendre la revente de leur premier logement, sous réserve d’un remboursement sur 1 à 2 ans.

Des dispositions réglementées offrent également à des personnes ayant de faibles revenus la possibilité d’être propriétaires de leurs logements. C’est le cas du PAS (Prêt à l’accession sociale), du PTZ (prêt à taux zéro) et PTZ+, le PEL (Prêt épargne logement), le prêt employeur (1% logement), etc.

Une formule qui connaît également une notoriété non négligeable auprès des personnes se trouvant dans une situation de malendettement et de surendettement concerne le rachat de crédit. Cette technique de financement est en effet destinée à offrir aux personnes surendettées la possibilité de rembourser l’intégralité de leurs dettes par regroupement et ensuite de profiter d’un nouveau prêt beaucoup plus viable avec des mensualités allégées, un taux d’intérêt réduit et un délai de remboursement rallongé. Cette opération bancaire est alors une solution pour éviter le dépôt de dossier devant une commission de surendettement, procédure qui enclenche systématiquement une interdiction bancaire (une situation qui se traduit par un fichage FICP ou FCC à la banque de France).

Ce qu’il faut savoir avant de contracter un crédit

Compte tenu de la multiplicité des offres en matière de prêt, il est alors capital de toujours penser à comparer avant de décider. Une demande de simulation en ligne reste une option à privilégier d’autant que cela permettra à l’emprunteur de faire jouer la concurrence.Néanmoins, il est nécessaire d’évaluer au préalable sa situation financière avant d’envisager le recours à un crédit, quel qu’il soit. D’un côté, l’idée est de récapituler, les prêts déjà en cours (cartes de crédit, prêt hypothécaire, etc.), en plus des charges incontournables (versement d’une pension alimentaire, loyer, frais médical, impôts, frais de scolarité des enfants, etc.) et les dépenses liées à la vie courante. Pour chaque crédit, il est nécessaire de prendre en considération non seulement les mensualités, mais également les échéances. De l’autre coté, il faudra additionner les revenus du ménage, y compris le(s) salaire(s), les allocations perçues, etc. En faisant une telle étude et en calculant le rapport entre les dépenses et les revenus, il faudra veiller à ce que les charges valent au maximum le tiers des rentrées d’argent. C’est seulement après que l’emprunteur pourra envisager de comparer les offres des organismes de prêt et procéder à une demande de crédit en ligne ou après des banques.



Les taux de crédit
les taux de credit Que vous fassiez un crédit classique ou un rachat de crédit, les taux bancaires appliqués peuvent varier du simple au double et de tels écarts de prix ne sont pas toujours justifiés. Taux variable, taux fixe, taux capé. Quel est le meilleur taux que l'on peut avoir pour l'achat d'une voiture neuve ou pour l'acquisition d'un bien immobilier ? Selon la durée de remboursement et le montant emprunté.
En savoir plus >>

Le crédit immobilier
le credit immobilier Comment faire un prêt immobilier quand on veut être propriétaire pour la première fois ou pour acheter un nouveau bien immobilier ? Quel taux choisir ? Le crédit immobilier est le type de crédit dont le montant est le plus élevé et pour lequel il faut être le plus vigilant. Car le moindre pourcentage peut couter des sommes importantes. Il faut prendre le temps de comparer les offres en ligne.
En savoir plus >>

Le crédit à la consommation
le credit consommation Le crédit conso est un type de crédit affecté à l'achat d'un bien matériel tel qu'une voiture, un bateau, un vélo, ou un bien immatériel tel qu'un voyage, une formation ou un mariage par exemple. Les prêts à la consommation sont le plus souvent des sommes raisonnables et remboursable rapidement. Le bien étant un consommable, il faut généralement renouveler ces demandes de crédits fréquemment.
En savoir plus >>

Les organismes de crédit
les organismes de credit Quel type d'organisme financier choisir pour un prêt immo ou pour un crédit à la consommation ? Quel organisme aller voir pour avoir le meilleur taux possible ? Pour choisir le meilleur organisme pour contracter un crédit il faut prendre le temps de comprendre le fonctionnement d'un crédit et les spécificités de chacun. Les simulations en ligne permettent de pouvoir comparer facilement.
En savoir plus >>

Le rachat de crédit
rachat de credits Qu'il s'agisse de renégocier un crédit ou de le faire racheter par la concurrence, refinancer un emprunt par un nouvel emprunt est une manière de pouvoir modifier les conditions de remboursement notamment les mensualités à la hausse ou à la baisse. Cependant, un rachat de ces crédits n'est pas anodin. Car les taux d’intérêts vont vous couter cher. Il faut être sûr que vous y soyez gagnant.
En savoir plus >>

Simulation de crédit en ligne
simulation de credit en ligne La simulation permet d'obtenir une réponse de principe immédiatement de la part d'un ou de plusieurs organismes financiers et ainsi grouper ses demandes de financement pour son projet d'investissement. La simulation de crédit permet de multiplier les demandes sans se déplacer et sans monter de dossier long, et surtout de pouvoir comparer les offres, les taux proposés et trouver le meilleur taux.
En savoir plus >>



Derniers messages publiés sur le forum



simulation de credit